Journée mondiale contre le cancer 2016

Aujourd’hui, nous soulignons la Journée mondiale contre le cancer qui est consacrée à la prévention, à la détection et au traitement du cancer.

Cette journée est aussi pour nous l’occasion idéale de vous remercier de tout cœur, ainsi que toutes les personnes qui s’impliquent dans la lutte contre le cancer : donateurs, partenaires, scientifiques, bénévoles, etc. Merci pour votre engagement quotidien : votre implication fait vraiment la différence!

Le cancer, première cause de mortalité
Le cancer constitue encore aujourd'hui la première cause de mortalité dans le monde, bien avant les guerres et autres catastrophes naturelles. L'OMS estime que le cancer aura fait 84 millions de morts entre 2005 et 2015 si aucune mesure n’est prise.

C'est pour cette raison que, grâce à votre soutien, la Société de recherche sur le cancer déploie des moyens importants pour faire reculer le poids de cette maladie au Canada et partout dans le monde. Pour nous, l'intérêt de cette journée vise aussi à vous faire prendre conscience de l'utilité d'un dépistage précoce et de mettre en lumière le fait que, grâce à la recherche, des solutions existent au sein du parcours de traitement et qu'elles sont à notre portée.

Le cancer au Canada
Cette année, on estime que 196 900 Canadiens développeront un cancer et que 78 000 en mourront. Notre objectif est de voir ce chiffre diminuer. C’est pourquoi, avec votre collaboration, la Société de recherche sur le cancer travaille avec persévérance à financer la recherche de pointe sur tous les types de cancer afin de contribuer à l’avancement de la science pour prévenir, détecter et traiter cette maladie.

Participez à la Journée mondiale contre le cancer et soutenez la Société de recherche sur le cancer.
À cette occasion :
1- Partagez votre expérience avec le cancer sur Facebook
2- Faites un don

Participez à la Journée mondiale contre le cancer et aidez-nous à faire une différence !


Plus que 1 jour
Nous pouvons investir dans la lutte contre le cancer

Grâce à vos dons, le conseil d’administration de la Société a approuvé en 2016 un budget de 15,2 millions de dollars pour la recherche sur le cancer. Au total, 174 projets de recherche seront supportés au cours de l’année fiscale 2016 (incluant 75 nouveaux projets sélectionnés lors de notre compétition annuelle).

Outre nos subventions de fonctionnement provenant de compétitions antérieures, des projets issus de différents partenariats se poursuivront aussi cette année. Par le biais de son nouveau programme des Bourses pour la relève scientifique, la Société continuera à investir dans l’établissement de nouveaux chercheurs à travers le pays. 


Plus que 2 jours...
Collaborons ensemble pour un plus grand impact!

Le fardeau mondial du cancer peut être réduit grâce à des partenariats entre les gouvernements, la société et le secteur privé, qui s'appuient sur des compétences, des connaissances et des sphères d'influence complémentaires pour accélérer le progrès vers des aspirations et des objectifs communs.

La Société de recherche sur le cancer a bien compris cela ! C’est pourquoi, dans le but d’enrichir son portefeuille de recherche, elle s’associe avec des individus, des familles, des groupes, des organisations, etc. pour la création d’alliances scientifiques et de fonds de recherche.

La Société de recherche sur le cancer compte aussi sur le soutien d’une grande équipe de bénévoles dévoués sur qui elle peut compter depuis de nombreuses années. Ces bénévoles jouent un rôle important au sein de notre conseil d’administration, de nos cabinets de campagne et dans la gestion administrative de nos événements.

Grâce à votre action, combinée à celle de nos partenaires et bénévoles, plus de 100 chercheurs ont reçu cette année un soutien financier de la Société de recherche sur le cancer.

Aidez-nous à financer plus de chercheurs!


Plus que 3 jours
Nous pouvons inspirer pour agir


La première étape pour favoriser le progrès en matière de cancer consiste à initier des actions dont nous savons qu'elles amélioreront les taux de survie et donneront aux patients atteints du cancer une meilleure qualité de vie.

La recherche fondamentale à la Société de recherche sur le cancer est financée en grande partie par les dons du public. S'impliquer dans l'organisation d'un événement, c'est aussi se rapprocher des gens et de créer des liens uniques.

Organiser des événements de collecte de fonds, peu importe leur envergure, constitue un excellent moyen d'appuyer la recherche.

Vous souhaitez organiser un événement au profit de la Société de recherche sur le cancer ? Communiquez avec Sonia Chatoyan au 514 861-9227 ou 1 866 343-2262, poste 250.


 

Plus que 4 jours 
Nous pouvons créer des environnements sains pour nous et nos familles.

Pour la plupart d'entre nous, l'environnement est synonyme de nature: les forêts, les océans, les montagnes, les fleurs, etc. Pour les chercheurs, le lien est tout autre car ils associent l'environnement avec ce qui vient en contact ou interagir avec le corps. Ces interactions sont appelées expositions.

L’exposition à l'environnement peut inclure le soleil, les radiations, les virus, les bactéries et tous les produits chimiques que l'on retrouve dans l'air, l'eau et le sol de nos lieux de travail et de nos milieux vie, ainsi que nos modes de vie comme le tabagisme, la consommation excessive d'alcool, la mauvaise alimentation, le manque d'exercice ou les habitudes sexuelles qui augmentent notre exposition aux facteurs de risque.

Nous savons actuellement que l’environnement est impliqué dans près de 90 % des cas de canceralors que seulement 5 à 10% des cas de cancer sont dus uniquement à des facteurs génétiques.

En 2010, la Société de recherche sur le cancer lançait le programme GRePEC (Groupe de recherche et de prévention en environnement-cancer) qui vise à soutenir au Québec l’excellence des équipes de chercheurs qui étudieront les liens entre l'environnement et le cancer. En soutenant des projets d’envergure multidisciplinaires et multi-institutionnels, le programme veut également promouvoir l’atteinte de résultats concrets. L’épidémiologiste Jack Siemiatycki, en collaboration avec son étudiant au doctorat Éric Vallières, a publié les résultats d’une étude menée auprès de 4 369 personnes atteintes d’un cancer et de sujets témoins. Le grand constat qui se dégage de cette étude, c’est qu’une importante exposition à la poussière de bois augmente les probabilités de souffrir d’un cancer du poumon. En effet, le risque de cancer du poumon est de 40 % à 70 % plus grand chez les travailleurs les plus exposés. C’est en comparant la fréquence des cancers dans les groupes d’individus exposés et non exposés à la poussière de bois, incluant les volontaires du groupe témoin qui n’avaient pas de cancer, que l’équipe du professeur Siemiatycki a pu établir un lien statistique significatif qui est vraisemblablement causal.

Jack Siemiatycki a été aussi témoin expert pour les victimes du tabac lors d’un recours collectif contre trois géants du tabac en mai 2015. L’originalité de son approche et ses estimés novateurs pour démontrer les risques du tabagisme pour la santé et le lien causal avec les cancers du poumon, de la gorge et du larynx ont été décisifs dans le jugement contre les compagnies de tabac.

Sans vos dons, tout cela n’auraient pu être possible!

Connaissez-vous une personne atteinte de cancer?
Connaissez-vous une personne qui est décédée de cette maladie?
Le cancer nous touche tous, de près ou de loin !

Depuis 1945, la Société de recherche sur le cancer travaille avec persévérance dans un seul but : vaincre le cancer.
C’est pourquoi elle se joint à des centaines d’autres organisations dans le monde entier pour marquer la Journée mondiale contre le cancer le 4 février prochain.

Journée mondiale contre le cancer : le compte à rebours est commencé !

Plus que 5 jours ....
Nous pouvons prévenir le cancer

Par exemple, grâce à vos dons, la Société a été en mesure de financer des recherches qui ont permis de trouver des moyens de prévenir le cancer du col de l'utérus et de l'utérus. Il y a quelques années, la Société de recherche a financé la création de la division d’épidémiologie au département d’oncologie de l’Université McGill. Le rôle de cette division est de mener des études épidémiologiques sur les causes du cancer et les facteurs de pronostic. Les études du Professeur Eduardo Franco, directeur de la division d’épidémiologie, ont fourni des preuves importantes sur les causes du cancer du col de l’utérus et les découvertes qui ont suivi ont eu un impact majeur sur les pratiques actuelles de dépistage et les stratégies de prévention de ce type de cancer. Les membres de la division d’épidémiologie ont aussi participé au développement du vaccin contre l’infection du VPH qui est administré depuis 2008 aux jeunes filles et aux femmes de 9 à 26 ans.

Vos dons servent également à financer la recherche sur le cancer colorectal, qui est la deuxième cause de décès par cancer au Canada. En moyenne, chaque semaine, 430 Canadiens sont diagnostiqués avec cette maladie, et 175 en décèdent. Identifier les facteurs de risque du cancer colorectal aidera donc les chercheurs à établir des stratégies de prévention. Un de ces facteurs de risque émergents est l'état de santé bucco-dentaire, et, plus précisément, la maladie parodontale et la perte des dents. La recherche aura donc permis de trouver un lien entre le cancer colorectal et la santé bucco-dentaire.

Cela vaut la peine d'investir dans la recherche car sans elle et sans votre support, ces découvertes n’auraient peut-être pas eu lieu.


Nous vous invitons à visionner la vidéo produite par les membres de l’équipe de la Société de recherche sur le cancer visant à souligner cette importante journée.

Visionnez la vidéo