Cancer de la peau - Diagnostic

Les cancers de la peau peuvent généralement être diagnostiqués rapidement. Pour déterminer s’il y a bel et bien apparition d’un cancer, le médecin procèdera à une série d’examens.

  • Historique médical : Le médecin voudra savoir à quel moment vous avez découvert le « grain de beauté » et/ou bouton, s’il a changé de taille ou de forme et si des symptômes y sont associés comme un picotement, des saignements ou de la douleur.
  • Examen physique : Le médecin va mesurer le « grain de beauté » et noter sa forme et sa couleur. Il palpera aussi la région pour déterminer si un ou des ganglions lymphatiques sont plus enflés.
  • Biopsie : Un échantillon de peau du « grain de beauté » sera prélevé puis analysé par un pathologiste sous le microscope pour évaluer s’il s’agit d’un cancer. Si la taille du grain de beauté le permet, le médecin procèdera à une biopsie excisionnelle et retirera l’ensemble de la région suspecte. Le fait de retirer entièrement la région suspecte est souvent tout ce qu’il faut pour éliminer un cancer des cellules basales ou squameuses.
  • Biopsie des ganglions lymphatiques : Si on suspecte que le cancer s’est propagé à un ganglion lymphatique limitrophe, le médecin procèdera à sa biopsie soit à l’aide d’une aiguille et d’une technique d’aspiration des cellules, soit par excision directe.
  • Tests d’imagerie: Les techniques d’imagerie médicale permettent de visualiser et de localiser les ganglions lymphatiques enflés. Le médecin voudra les utiliser pour déterminer si des ganglions lymphatiques ont été atteints par le cancer de la peau. Échographie par ultrasons, tomodensitométrie par rayons-X (CT scan), tomographie par émission de positrons (PET scan) et résonance magnétique nucléaire sont toutes des techniques qui permettront d’obtenir une image plus ou moins précise des tissus du thorax et de l’abdomen et d’y déceler la présence d’une tumeur.