Cancer de la peau - Traitement

Les mélanomes et cancers des cellules basales (basocellulaires) et squameuses (spinocellulaires) sont traités de différentes façons selon la nature du cancer, son stade de développement, l’âge du patient et sa condition générale. Plus d’un mode de traitement peuvent être envisagés.

Chirurgie
Tous les cancers de la peau peuvent être traités par chirurgie, par excision complète de la région suspecte. Selon la taille du grain de beauté, une section de peau d’apparence saine sera prélevée en plus par prévention, au cas où des cellules cancéreuses seraient en cours de migration dans le tissu. Dans certains cas, on procèdera à une chirurgie pour retirer également les ganglions lymphatiques de la zone périphérique au cancer de la peau, voire même des sections de tissus affectés si des métastases se sont formées.

Chimiothérapie
La chimiothérapie est un traitement utilisé lorsque le mélanome est à un stade avancé et que des cellules cancéreuses se sont répandues dans d’autres tissus de l’organisme. Ce traitement utilise des médicaments qui arrêtent la croissance des cellules cancéreuses en les tuant ou en les empêchant de se multiplier, entrainant ainsi une réduction de la taille des tumeurs. Le traitement peut être administré par voie orale ou sanguine. Dans un cas comme dans l’autre, il circulera partout dans l’organisme pour atteindre les cellules cancéreuses :

  • Par voie sanguine : Le traitement peut être fait par injection du médicament directement dans une veine. En injectant le médicament directement dans le sang, celui-ci se retrouvera dans tous les tissus du corps.
  • Par voie orale : Plusieurs médicaments utilisés en chimiothérapie sont disponibles sous la forme d’un comprimé. Le médicament est alors distribué partout dans l’organisme. Dans près de la moitié des cas de mélanome, une mutation qui augmente l’activité enzymatique de la protéine BRAF est impliquée dans la maladie. Un médicament appelé vemurafenib qui cible spécifiquement cette protéine pour réduire son activité est dorénavant disponible pour ralentir la progression du cancer.
  • Par voie topique : Dans certains cas de cancer des cellules basales ou squameuses, le médicament sera intégré à une crème ou un onguent à appliquer directement sur la région de la peau touchée par le cancer. Cette technique ne s’applique pas lorsque le cancer a formé des métastases.


Thérapie biologique (immunothérapie) :

Les patients dont le mélanome est à un stade avancé bénéficieront d’un traitement à base d’anticorps monoclonaux (thérapie biologique) qui ciblent une protéine à la surface des lymphocytes T appelée CTLA-4. Ces protéines, fabriquées en laboratoire à partir de cellules en culture, vont stimuler le système immunitaire en activant les lymphocytes T qui s’attaqueront alors entre autres aux cellules cancéreuses. Alternativement, un traitement à base de cytokines (interferon-alpha ou interleukin-2) ou un vaccin du bacille Calmette-Guérin (BCG) pourraient également être envisagés pour stimuler le système immunitaire.

Radiothérapie :
Les patients atteints d’un cancer de la peau pourront également subir un traitement de radiothérapie. Ce traitement est le premier offert dans les cas de cancer des cellules squameuses ou basales de la peau et que le patient ne peut subir une chirurgie. Dans ce cas, seule la peau sera exposée aux radiations.
La radiothérapie utilise des radiations de haute énergie, des rayons gamma ou d’autres types de radiations pour tuer les cellules cancéreuses et pour faire réduire la taille des tumeurs. Les radiations sont émises par un appareil qui est à l’extérieur du corps (thérapie par radiations externes) et qui cible la région où le cancer s’est développé et/ou celle où il s’est répandu.