Imprimer cette page

Cancer de la peau - Pronostic

Le type de cancer de la peau et son stade de développement influencent les chances de rémission. Certains facteurs entrent également en ligne de compte :

  • L’épaisseur de la tumeur : Les mélanomes dont l’épaisseur est inférieure à 1 mm ont peu de chances de se répandre à d’autres tissus de l’organisme. Par contre, plus la tumeur est épaisse, plus les chances qu’elle se soit répandue sont grandes.
  • La vitesse de division des cellules : En analysant l’échantillon d’une biopsie sous le microscope, le pathologiste évaluera la vitesse de division des cellules cancéreuses en comptant le nombre de cellules en processus de division. Plus le taux de division est élevé, moins le pronostic est bon.
  • Ulcération : La destruction de l’épiderme autour du mélanome est généralement un marqueur de mauvais pronostic. La destruction de l’épiderme peut être observée au microscope.  Un saignement au niveau du mélanome indique aussi la présence d’une ulcération de l’épiderme.


Le pronostic pour les cancers des cellules basales et squameuses est généralement très bon. Le cancer aura rarement le temps de se répandre dans d’autres tissus avant que la tumeur ne soit enlevée.