Nicole
Beauchemin

«

J’ai développé un cancer du sein et ai été traitée pour.

»

Champ de recherche
Cancer Colorectal

Le cancer colorectal se retrouve souvent chez plusieurs membres d’une même famille, ce qui suggère une forte composante héréditaire. C’est pourquoi Nicole Beauchemin et son équipe travaillent sur une signature génétique pour ce type de cancer.

Ces travaux très prometteurs permettront d’identifier les personnes présentant des prédispositions génétiques à la maladie avant même qu’elle ne se déclare. Il sera donc bientôt possible d’avoir une réelle longueur d’avance sur ce cancer, en détectant et en éliminant les lésions précancéreuses chez les personnes les plus à risque. C’est en agissant en amont de la maladie que l’on pourra prévenir la formation de cellules malignes avant qu’elles ne puissent se développer.

« La première subvention que j’ai reçue en tant que chercheuse provenait de la Société de recherche sur le cancer en 1989. Ce soutien s’est avéré crucial.

Je suis une chercheuse ayant une position particulière. J’ai développé un cancer du sein et ai été traitée pour. Cela m’a permis de comprendre de manière très personnelle ce qu‘un patient doit vivre en termes de traitement.

C’est assez incroyable, car nous sommes en train de découvrir des signatures qui permettront d’identifier des patients susceptibles de développer un cancer colorectal, ce qui signifie qu’il sera possible de les suivre cliniquement et éviter qu’ils ne développent la maladie. »

L'excellence de nos
SCIENTIFIQUES

La Société de recherche sur le cancer finance des projets de recherche hautement prometteurs menés par les meilleurs chercheurs canadiens. À l’issue d’un rigoureux processus de sélection par les pairs, environ 150 chercheurs peuvent ainsi chaque année faire avancer la connaissance scientifique pour mieux prévenir, détecter et traiter tous les types de cancers, dans le cadre de divers programmes de financement. Ces derniers sont fondés sur l’excellence scientifique, le soutien à la relève, les avenues prometteuses encore sous-financées et les partenariats stratégiques à forts potentiels d’impact. Depuis ses débuts, la Société de recherche sur le cancer a ainsi contribué aux avancées majeures en oncologie, qui aujourd’hui positionnent le Canada à l’avant-scène de la recherche de pointe sur le cancer.

Faire un don