Lydiane autour du monde nous raconte son expérience de sa conquête de la Grande Muraille de Chine avec le Challenge SRC

L’aventurière Lydiane St-Onge, de « Lydiane autour du monde », vient d’accomplir un défi hors du commun : conquérir la Grande Muraille de Chine, dans le cadre du Challenge SRC, le programme d’expéditions caritatives de la Société de recherche sur le cancer. Accompagnée d’une douzaine de participantes, la globe-trotter a parcouru plus de 100 kilomètres en 12 jours, du 31 août au 11 septembre dernier. Elle a immortalisé son périple par de nombreuses publications sur ses réseaux sociaux.

« Je voyage autour du monde depuis longtemps et je partage mes récits de voyage. Mais cette fois-ci, j’y suis allée pour une cause qui me tient à cœur : la recherche sur le cancer. Quand on marche durant des jours dans un endroit comme la Grande Muraille de Chine, où tout semble plus grand que soi, les perspectives changent. On réalise alors que l’on a tous le devoir de poser des actions concrètes pour faire changer les choses », raconte-t-elle.

Lydiane et les participantes ont vécu une aventure marquante. Bien qu’elles aient pu parcourir Beijing, explorer la Cité Interdite et le Palais Impérial, entre autres, l’expédition ne fut pas de tout repos. Le groupe en revient profondément touché par l’expérience qui leur a permis de recueillir plus de 140 000 $ pour la recherche et d’aller à la conquête de la Grande Muraille de Chine, dite la 7e merveille du monde et le plus grand monument encore accessible jamais construit par l’Homme.

« Les participantes ont relevé le défi soit parce qu’elles sont elles-mêmes survivantes du cancer ou parce qu’elles ont vu leurs proches affronter la maladie. Unies par la cause, la chimie qui s’installe entre nous lors d’un tel voyage est indescriptible. C’est une aventure inoubliable et j’en ressors grandie », mentionne Lydiane.

Voir les photos