Fédérer les meilleurs scientifiques du Québec pour trouver des solutions au cancer

La Société de recherche sur le cancer accorde un appui financier de 1,5 million de dollars à l’Oncopole pour financer des projets de recherche exceptionnels ayant le potentiel de faire la différence sur la prévention, le diagnostic et le traitement de la maladie

6 FÉVRIER 2018

La Société de recherche sur le cancer est fière d’annoncer une contribution de 1,5 million de dollars à l’Oncopole dans le cadre de son concours EMC2 qui vise à financer des projets de recherche fédérateurs afin de capitaliser sur l’expertise et les forces du Québec en oncologie. Le concours a pour but de favoriser la collaboration entre chercheurs de disciplines variées, provenant d’institutions québécoises différentes, pour un plus grand impact contre la maladie.

« La recherche est notre meilleure arme pour déjouer une maladie aussi complexe que le cancer. Et quand les meilleurs chercheurs sont rassemblés autour d’un même projet, le potentiel est incroyable », explique Max Fehlmann, président et chef de la direction de la Société de recherche sur le cancer. « C’est pourquoi, il était tout naturel pour nous d’appuyer le concours mobilisateur mis sur pied par l’Oncopole qui permettra de maximiser l’investissement de nos donateurs en accélérant le développement de nouveaux outils pour prévenir, diagnostiquer et vaincre tous types de cancers. »

C’est en novembre dernier que l’Oncopole, une nouvelle initiative soutenue par  le Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) et Merck Canada Inc., a lancé le concours EMC2 auprès de la communauté scientifique québécoise. Plus d’une cinquantaine d’équipes ont été invitées à soumettre des demandes complètes. « Nous sommes enchantés du grand intérêt démontré pour ce premier appel de propositions, confirmant ainsi le dynamisme de la recherche en oncologie au Québec et le désir d’avoir un impact significatif au bénéfice des patients », indique Stéphanie Lord-Fontaine, directrice générale de l’Oncopole. « Nous sommes donc ravis de pouvoir compter sur l’appui de la Société de recherche sur le cancer, notre premier partenaire du secteur philanthropique. Cette annonce concrétise le rôle de catalyseur de l’Oncopole et sa vision de faire du Québec un pôle d’excellence et d’investissement en recherche sur le cancer. »

Avec la participation de la Société de recherche sur le cancer, le budget du programme s’élève à 7,5 millions de dollars pour une durée de trois ans. « Les sommes investies sont considérables et nous anticipons d’importantes retombées par le biais de découvertes et d’avancées scientifiques majeures. Nous souhaitons vivement que ce modèle de partenariat puisse en inspirer d’autres au pays », conclut Max Fehlmann.

À propos de l’Oncopole

L’Oncopole est un pôle québécois de recherche, de développement et d’investissement pour accélérer la lutte contre le cancer. Créé en février 2017, il est issu d’une démarche unique de cocréation du Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS) rendue possible grâce à un investissement initial de 15 M$ de Merck Canada. L’Oncopole a pour mission d’agir comme catalyseur des actions déployées par l’écosystème de la recherche et de l’innovation en oncologie au Québec. Il vise ainsi à positionner la province comme un chef de file dans le domaine. Ses priorités d’action, soit la recherche, l’entrepreneuriat, la valorisation et l’intégration de l’innovation, ainsi que la pertinence clinique, sont orchestrées dans le but de favoriser la mobilisation des parties prenantes, la découverte d’approches innovantes pour lutter contre le cancer et, ultimement, des retombées positives au bénéfice des patients. Pour plus d’information, visitez : oncopole.ca.

Communiqué de presse (pdf)