Interaction entre les gènes et le tabagisme dans le cancer du poumon

  • Le cancer du poumon est la principale cause de décès par cancer dans le monde entier.  La fumée de cigarette est la cause environnementale dominante du cancer du poumon, mais seulement une fraction des fumeurs développe la maladie.  Il semble donc y avoir une prédisposition génétique à l’effet toxique du tabagisme qui mènerait au cancer du poumon.   L’étude proposée vise à identifier les gènes sur lesquels le tabagisme agirait pour causer le cancer du poumon.  Pour atteindre ce but, une grande collection de tissus de poumon humains prélevés de patients subissant une chirurgie de cancer du poumon sera étudiée.  Le Dr Bossé et ses collègues ont récemment étudié l’impact du tabagisme sur des tissus de poumon humains.  Ils ont identifié des changements importants dans les poumons des fumeurs comparativement aux poumons de personnes n’ayant jamais fumé.  Ils ont aussi étudié le rétablissement des poumons d’anciens fumeurs. Ces études ont permis de mieux comprendre, au niveau moléculaire, l’impact du tabagisme sur le poumon.  Le but du projet proposé est maintenant de recueillir plus d’information afin d’identifier les fumeurs qui sont plus susceptibles aux altérations moléculaires des poumons causées par le tabac.  Les technologies modernes de génomique seront utilisées pour identifier des marqueurs moléculaires (i.e. des variations de l’ADN transmises génétiquement) qui interagissent avec le tabagisme pour accroître ou réduire l’impact moléculaire du tabagisme sur les poumons.  Cette connaissance de base est cruciale pour comprendre pourquoi certains fumeurs sont plus susceptibles de développer le cancer du poumon, alors que d’autres sont résistants aux effets toxiques du tabagisme.  Cette connaissance est aussi cruciale pour identifier les altérations moléculaires causales qui mènent au cancer du poumon et pour le développement de meilleures stratégies de diagnostic, de prévention et d’interventions thérapeutiques.

Axe(s) de recherche :



Équipe

 
Yohan Bossé
 

Centre de recherche :

Centre de recherche de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec
Québec, Québec

 

 

Financement octroyé

   
2011-2012 : 60 000 $
2012-2013 : 60 000 $
  120 000 $
   

 

Programme de recherche

 
Subvention de fonctionnement
La subvention de fonctionnement est le principal moyen par lequel la Société de recherche sur le cancer appuie les activités de recherche menées par un chercheur ou une équipe de chercheurs.

Cette étude est subventionnée par le Fonds Environnement-CancerMC qui vise à réunir des preuves scientifiques reliant le risque de développer un cancer à l'impact des facteurs environnementaux, dont nos habitudes de vie (alimentation, activité physique, etc.), notre travail, nos loisirs et notre milieu de vie.

Un grand merci à Read for the Cure pour son importante contribution financière au Fonds Environnement-CancerMC.